La Naturopathie est une médecine holistique car la personne est abordée dans sa globalité et dans ses dimensions physique, psychique et émotionnelle.

Dans sa pratique, on s’attache avant tout à rechercher les causes de la perte de santé avant de se préoccuper de traiter les symptômes de la maladie. Pour le naturopathe, le malade est plus important que la maladie.

L’équilibre de l’organisme (homéostasie), la qualité du milieu intérieur (terrain), la balance acido-basique, les humeurs du corps et son encrassement (toxémie) constituent les principales références du naturopathe.

La NaturopathieLa naturopathie fait souvent référence à HIPPOCRATE (vers 460 – vers 370 avant J.- C.), médecin grec qui a créé l’école de Cos, l’une des premières grandes écoles de médecine connue.

Hippocrate est à l’origine de « la théorie des humeurs » qui est l’étude de l’importance et de l’altération des liquides du corps (les humeurs) et la faculté d’autoguérison du corps par la force vitale. Ainsi, la maladie ne constitue que l’expression d’un déséquilibre des liquides de l’organisme. La naturopathie vise à créer les conditions favorables pour que le corps puisse s’autoguérir.

La médecine classique partage cette origine et relève plus de l’école de Cnide et se caractérise par le diagnostic local et la thérapeutique symptomatique. C’est de l’école de Cnide que découle la médecine allopathique moderne.

Ainsi, Hippocrate qui pose les fondamentaux de la Naturopathie. Il est à l’origine de « la théorie des humeurs » qui est l’étude de l’importance et de l’altération des liquides du corps (les humeurs) et la faculté d’autoguérison du corps par la force vitale. Ainsi, la maladie ne constitue que l’expression d’un déséquilibre des liquides de l’organisme.

La médecine hippocratique est basée sur plusieurs principes de santé :

  • le causalisme : approche qui vise à chercher la cause du dérèglement organique provoquant le symptôme et pas seulement à soulager ledit symptôme.
  • le vitalisme : philosophie qui conçoit que l’énergie vitale, c’est-à-dire l’« intelligence biologique » du corps de nature immatérielle, gère la matière et le corps pour permettre à ce dernier de se rééquilibrer spontanément et de permettre l’autoguérison.
  • l’humorisme : science des humeurs, c’est-à-dire des liquides composant notre corps : liquide intra-cellulaire, liquide extra-cellulaire, lymphe et sang. Le corps humain est composé de 70 % de liquides. Tous les organes du corps relèvent de l’activité des humeurs. Une circulation fluide de ces liquides est synonyme de santé. A l’inverse, si ces liquides sont stagnants, les cellules ne sont plus correctement nourries, les toxines s’accumulent dans le corps ce qui fait le lit de pathologies.
  • l’hygiénisme : une hygiène de vie favorable basée sur les techniques naturelles de santé permet de créer les conditions d’autoguérison de l’organisme.

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) classe la naturopathie comme la 3ème médecine traditionnelle mondiale, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. C’est sur ces bases que le Bureau International du Travail l’a officiellement enregistrée en 1968. De son côté, l’UNESCO la considère également comme une médecine traditionnelle Aujourd’hui  l’O.M.S.  définit  la santé pour l’individu comme un « état complet de bien-être  physique, mental et social », et toujours selon l’OMS, « la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

La Naturopathie c’est l’art de rester en bonne santé, d’être acteur de sa santé et prendre soin de soi par des moyens naturels.
Elle englobe l’individu sur tous les plans de l’être parce qu’elle suppose que l’humain, dans la globalité et « l’entièreté qui le caractérisent », peut s’exprimer sur différents plans : physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel, socioculturel et même planétaire (écologie).

La naturopathie contribue ainsi à la promotion d’une santé globale et durable, qui ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle mais  la complète, elle s’inscrit en parfaite complémentarité avec les autres pratiques sanitaires, médicales et/ou paramédicales. [Source Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire (OMNES). Association professionnelle de naturopathes depuis 1981]. Membre actif de la WNF – World Naturopathic Federation

Le Naturopathe est un praticien de santé et un conseiller présent à vos côtés pour vous apprendre à conserver votre capital santé à son maximum et comprendre les causes de vos maladies. Il ne doit, en aucun cas, se substituer à votre médecin ou poser un diagnostique médical.

Le Naturopathe vous aidera à mieux connaître et comprendre votre corps pour rester en bonne santé, à mieux supporter, le cas échéant, les effets secondaires de certaines prescriptions médicales, à comprendre les causes et guérir certaines maladies chroniques. Il vous accompagnera dans la gestion du stress, vous conseillera pour adopter une alimentation adaptée à vos besoins ou pathologies, vous informera sur les pratiques et exercices physiques adaptés à votre personne. Votre naturopathe vous orientera vers les thérapies parallèles de santé convenant à vos besoins : aromathérapie, phytothérapie, gemmothérapie, argilothérapie... Il arrive souvent qu’il pratique une ou plusieurs de ces disciplines. Enfin, il vous incitera à pratiquer l’art de la relaxation et la méditation.
Pour bénéficier de ses conseils, il proposera des rendez-vous en cabinet ou à votre domicile pour établir avec vous votre bilan de santé appelé « Bilan de Vitalité » et vous indiquera quelles sont les stratégies à suivre pour bénéficier d’une bonne santé au quotidien.

Quand consulter le naturopathe ?

Le naturopathe est en quelque sorte un éducateur de santé. A ce titre, on peut le consulter à titre préventif mais aussi lorsqu’on veut s’attacher aux causes du dérèglement de notre santé.

Toutefois, il ne pratiquera jamais de diagnostic ou d’avis médical et ne se substituera jamais au traitement donné par votre médecin.

Par ses conseils, il s’attachera à vous faire comprendre comme être mieux dans son corps et dans son environnement grâce aux concepts enseignés par la Naturopathie.

La naturopathie constitue donc un bon complément à la médecine allopathique.

Panier

Des probiotiques fabriqués maison et 100% naturels

La Naturopathie